Urgence : la jeunesse a besoin d’une région responsable

Angélique Susini | 26 Janvier 2021

En 2020, les jeunes ont été frappés de plein fouet par la crise sanitaire.

Déjà en 2019, près de 20% des jeunes franciliens de moins de 30 ans étaient en situation de pauvreté, soit 6 points de plus que pour le reste de la population de notre région.

Ce chiffre monte même à 40% pour les familles monoparentales

De plus, grâce aux travaux de l’INSEE sur le premier confinement, nous savons que la Covid touche majoritairement les territoires de grande pauvreté.

Si ce constat était lourd en 2020, qu’en est-il en 2021 ? Et qu’en est-il de notre jeunesse ?

Les jeunes franciliens sont en souffrance qu’ils soient jeunes actifs ou étudiants, ils sont isolés, et leurs perspectives d’avenir sont floues et désenchantées.

Pourtant, l’Île-de-France représente près d’1/3 du PIB national, est le premier bassin d’emploi en France, et demeure l’une des régions les plus riches d’Europe.

Il est incompréhensible qu’elle ne soutienne pas davantage nos jeunes, forte de ses atouts considérables (tourisme, réseau de transports en commun, réseau universitaire…).

Nous avons donc toutes les clés en main pour rendre à la jeunesse la richesse qu’elle nous apporte, et lui permettre de croiser de nouveau l’espoir de retrouver la convivialité, la culture, l’accès à la formation et à l’emploi.

Notre région doit devenir responsable en accompagnant nos jeunes avec les nombreux leviers qu’elle possède.

Et faire ainsi de l’Île-de-France en commun, notre futur pour un avenir enviable

Angélique Susini

À propos de

Conseillère municipale de la ville de Cachan, Membre du groupe socialiste - @PSvaldeMarne @MJS_94 🌹✊