Skip to main content

Soutenez Île-de-France en commun, en faisant un don

fermer le bandeau de don
#SPORT

Le sport pour toutes et tous

PRÉSENTATION DE L’ATELIER

Le sport est une compétence que la loi a reconnue comme compétence partagée entre toutes les collectivités territoriales. Celles-ci peuvent, chacune à leur niveau, contribuer à la promotion et au développement des activités physiques et sportives. Actuellement, la politique régionale consiste essentiellement en un soutien financier pour quelques grandes ligues en oubliant les petits clubs de terrain. Il est donc nécessaire de proposer une politique régionale axée sur les besoins des franciliennes et franciliens (en termes d’équipements sportifs notamment), la formation des encadrants et des bénévoles, l’accompagnement des sportifs de haut-niveau en construisant une histoire autour des JOP 2024 pour développer les activités physiques et sportives pour tous, en club et hors club, en pratique collective (club ou non) ou en pratique autonome.

Participer à l'atelier

QUESTION

Posez vos questions à nos experts du groupe de travail Sport

Je pose une question
SONDAGE

Et vous, que proposez-vous pour le Sport ?

Où se trouve l'équipement sportif où vous vous rendez le plus souvent ?
Si vous ne savez pas un petit tour sur Google Maps ;)
Je réponds au sondage

Les propositions en débat

Une proposition de 

Réponse officielle de :

Groupe Sport Idf en commun
submitted

Nous te proposons en réponse de: 

  • Utiliser les JOP 2024 pour lancer un grand plan régional de formation aux métiers du sport pour développer les emplois dans la vie associative sportive mais également permettre des passerelles entre les formations fédérales et les formations professionnelles ; 
  • Inciter les associations sportives à recourir aux emplois aidés (emplois d’avenir notamment) afin de permettre une insertion par le sport ; 
  • Accompagner la formation des encadrants et des bénévoles via des aides financières aux clubs pour les sensibiliser notamment à la lutte contre les discriminations, à l’égalité femme-hommes, au sport-santé, au handisport et au sport adapté ; 
  • Créer des évènements pour valoriser le travail des bénévoles au sein des associations sportives ; 
Une proposition de 

Réponse officielle de :

Groupe Sport Idf en commun
submitted

Ce que nous proposons: 

  • Actions en faveur du sport pour tous 
  • Développer les outils permettant de faciliter l’accès des populations défavorisées à l’activité physique et au sport (type pass + pour les lycéens, prise en charge totale et/ou partielle de la licence en fonction des ressources, chèques sport, aide à l’acquisition de matériel parfois coûteux, etc.) ; 
  • Accorder aux clubs des subventions dédiées à l’achat d’équipements sportifs à fournir aux jeunes qui veulent découvrir une activité sportive, notamment dans les clubs multisports (« sportothèque ») ; 
  • Lancer des appels à projets sportifs en valorisant les appels à projets des partenaires institutionnels et les appels visant à faire découvrir d’autres sports dans des territoires dominés par certains sports ; 
  • Inciter à la découverte des sports par le financement d’évènements importants et fédérateurs ouverts à tous en utilisant notamment les JOP 2024 ; 
  • Inclure dans les critères d’octroi des subventions aux associations et la charte la nécessité d’avoir une offre à l’égard des publics de tous âges. 
Une proposition de 

Réponse officielle de :

Groupe Sport Idf en commun
submitted

Ce que nous proposons:

Il apparaît nécessaire de créer un service régional dédié au suivi des sportifs de haut niveau (avec un intranet réservé) qui pourra gérer les dispositifs suivants, notamment dans la perspective de permettre aux athlètes franciliens d’obtenir les meilleurs résultats possibles lors des JOP 2024 : 

  • L’octroi d’une bourse d’aide individuelle sportive* ; 
  • L’organisation d’actions de valorisation de leur sport et de leur parcours, d’éducation par le sport, de sensibilisation à la lutte contre les discriminations auprès des jeunes dans les établissements scolaires notamment demandées aux sportifs en contrepartie de l’octroi de leur bourse* ; 

*NB : ce dispositif existait en IDF en 2008 et le montant versé aux athlètes dépendait du nombre de leurs interventions par an. 

  • Un service de soutien pour la recherche de financement, de sponsors, etc. ; 
  • La création d’un réseau d’entreprises partenaires pour faciliter l’insertion professionnelle et l’emploi des sportifs de haut niveau ; 
  • Un accès plus facile et plus large aux équipements sportifs pour une meilleure préparation, notamment en prévision des JOP 2024 ; 
  • Un accompagnement personnalisé des sportives de haut niveau faisant une pause maternité pour mieux les accompagner dans leur reprise sportive ; 
  • La création d’un réseau d’anciens sportifs de haut niveau à l’échelle de la Région IDF afin de favoriser le partage d’expérience. 
Une proposition de 

Réponse officielle de :

92 en Commun
submitted

Notons tout d'abord que la Région Île-de-France possède d'ores et déjà du patrimoine foncier, et notamment une douzaine d'îles de loisirs. Il ne s'agirait donc pas vraiment d'une opération si exceptionnelle que cela et elle s'inscrirait dans des politiques publiques ayant déjà cours. 

Les difficultés à réaménager le site de l'île Seguin depuis le départ de Renault témoigne de l'opportunité d'une implication régionale, d'autant qu'il s'agit très clairement de l'un des lieux emblématiques de l'histoire de notre région.

Enfin, le potentiel de l'île milite également pour qu'un aménagement de référence, de très grande qualité environnementale et sociale, au service de l'intérêt général, puisse être engagé. 

Une telle démarche serait ainsi une illustration parfaite de nos engagements : environnement, histoire et patrimoine, culture, sport, ESS... sur un territoire où les promoteurs immobiliers sont rois, au détriment du bien-être et bien-vivre ensemble de ses habitants

Cette proposition mérite à cet égard d'être encouragée et étudiée dans le détail.

Une proposition de 

Réponse officielle de :

Groupe Sport Idf en commun
submitted

Ce que nous proposons:

Les équipements sportifs s’envisagent sous deux aspects : l’aspect financier et l’accessibilité, les deux pouvant être liés par le conditionnement du versement des subventions notamment à la politique de la collectivité en matière d’ouverture et d’utilisation de l’équipement. 

  • L’un purement financier, à savoir la nécessité d’augmenter leur nombre et donc d’aider à leur construction. 

Cela s’envisage avec la mise en place d’un grand plan d’investissement francilien pour l’installation d’équipements sportifs mais également des équipements de loisirs de proximité nécessaires au développement du sport autonome. 

Ce plan devra tenir compte des objectifs suivants, en lien bien évidemment avec la création de nouvelles structures et l’utilisation de structures existantes dans le cadre des JOP 2024 : 

 Favoriser un meilleur maillage territorial des équipements et une plus grande diversité et qualité d’équipements (pour notamment combler le déficit d’équipements sportifs dans les QPV) : ce qui peut être mis en place en adaptant le montant de la subvention en fonction de l’intérêt territorial du projet et du niveau écologique de la construction ; 

  • Inciter à la construction d’équipements sportifs à proximité des établissements scolaires afin de faciliter l’accès aux sports des écoliers, collégiens et lycéens ; 
  • Equiper tous les parcs et jardins régionaux de structures d’activités physiques (type parcours de santé, city stade, agrès, appareils de fitness, etc.) 

NB : cela n’est actuellement pas le cas. Ainsi, le parc régional de la forêt de Bondy en est totalement dépourvu 

About