La sécurité n'est pas une compétence régionale… certes. 

Mais des actions importantes peuvent être mis en place au niveau des transports, en rapport avec les collectivités locales : vers une sécurité du quotidien, ainsi qu'au niveau de la prévention et de la citoyenneté. Enfin l'un des grands axes de l'action régionale pour la sécurité peut être effectuée autour des lycées. 

Actuellement, 20 agents ont été recrutés dans des « brigades » pour assurer la « sécurité » dans les lycées. Ils n’ont pas le droit d’intervenir physiquement, et ne semblent pas formés à l’encadrement des jeunes. Leur effectif est de toute façon insuffisant pour assurer la tranquillité des 463 établissements au sein desquels 420 000 lycéens étudient. 

Rien n’est fait par contre pour une politique concertée avec les collectivités et l’État sur la prévention des violences en milieu scolaire et les postes de médiateurs ont été supprimés. 

 


En 3 clics, je dessine l'avenir de la Région ! 

Pour participer, exprimez votre avis sur les idées des franciliennes et des franciliens, et mettez en débat vos propres propositions ci-dessous. Celles-ci seront analysées, puis seront soumises au mois d'avril à un préférendum. Plus d'informations sur la démarche ici

Connectez-vous pour participer

Se connecter avec ou
Vous n'avez pas de compte ? Cliquez ici pour en créer un.

Connectez-vous pour ajouter une proposition :

Anonymous
Retrouvez ci-dessous toutes les propositions en débat. Soutenez vos préférées !