RER B ou l’échec de la « révolution des transports » version Valérie Pécresse !

Dominique Barjou | 26 Janvier 2021

Le RER B transporte près de 1 million de voyageurs par jour. Valérie Pécresse avait promis en 2015 que les nouvelles rames du RER B, à plus forte capacité de voyageurs et avec des normes de confort moderne, seraient livrées entre 2018 et 2020 ! Une révolution annoncée !

 

Force est de constater qu'en 2021, le marché vient seulement d’être attribué … et déjà menacé par un recours de l’entreprise qui n’a pas obtenu le contrat, estimé à 2,5 milliards €.

 

L’appel d’offres n’ayant été lancé qu’en mai 2018, il était impossible de tenir une promesse de campagne irréaliste ! Le délai ne pouvait pas être tenu, car il faut bien sûr adapter les voies et les quais au gabarit du nouveau matériel roulant.

 

Résultat des millions de Franciliens pâtissent aujourd'hui d'une stratégie de la com' qui sert à vendre "mondes et merveilles" mais qui au final aboutit à l'impréparation et la désillusion...

 

Au mieux les dix premières rames arriveront fin 2025 et les 136 suivantes entre 2026 et 2030. Valérie Pécresse a donc préempté l'avenir des usagers du RER B pour de nombreuses années !

 

Pour éviter de nouvelles déconvenues et mésaventures du même type, rejoignez nous, apporter vos contributions et faites valoir votre droit à des transports en commun dignes du 21e siècle et de la première région d'Europe !

Dominique Barjou

À propos de

SF PS 94, Pdte conseil fédéral 94, conseillère régionale d'IDF groupe socialistes et républicains. présidente de la com Finances Administratrice IDF mobilités