Les lycées franciliens n’ont pas été mis aux normes pour l’accessibilité de leurs locaux aux élèves à handicap lourd en fauteuil roulant. La gauche engagera la rénovation ou la construction d’ascenseurs pour permettre leur mobilité interne.
La gauche lors de la nouvelle mandature présentera un plan d’investissement de cinq ans pour accroître l’accessibilité des locaux des lycées.