PARTIE 4

Prendre soin de chacun, lutter contre les inégalités

Seniors : pour la retraite active

Nous favoriserons l’engagement des seniors par des activités associatives, sportives et culturelles adaptées.

Les programmes d’adaptation de logements seront accélérés pour que tout le monde puisse vieillir chez soi.

Nous faciliterons la mobilité des seniors par des aménagements adaptés de l’espace public et la gratuité des transports en commun dès 2022.

Prendre en charge la dépendance

De nouvelles maisons de retraite, publiques, modernes et prévoyant un reste à charge limité pour les familles, seront financées.

Nous soutiendrons la création de « Maisons des aidants » familiaux de personnes dépendantes (accès aux droits, formations, soutien psychologique, solutions de répit, etc.).

Handicap : une région accéssible et inclusive

La mise en accessibilité du métro, aujourd’hui nettement insuffisante, sera accélérée.

Nous améliorerons la qualité du service et la desserte du service PAM (Pour aider à la mobilité).

Les structures employant des personnes handicapées seront davantage soutenues.

Pour l’égalité réelle entre les femmes et les hommes

Nous négocierons, avec les partenaires sociaux et les entreprises, l’égal accès des femmes et des hommes aux emplois les mieux considérés et rémunérés.

Un programme « Génération Égalité » sensibilisera tous les lycéens aux violences sexistes et sexuelles.

La gratuité des protections menstruelles sera généralisée pour les jeunes femmes.

Nous mettrons en place un parcours d’accompagnement pour les femmes victimes de violence et nous soutiendrons la création de logements d’urgence dédiés.

Nous soutiendrons les établissements de garde d’enfant, en priorité pour les femmes seules avec enfant, les « premières de corvée » qui travaillent en horaires décalés.

SOLIDARITE
La Région a drastiquement réduit son investissement dans les structures d’accueil pour les personnes âgées, pour les enfants en situation de handicap et pour les sans-abri.

Marie-Noëlle LIENNEMAN
Sénatrice de la Gauche Républicaine et Sociale

Je soutiens « Ile de France en commun » avec Audrey Pulvar qui permettra à notre région de sortir de la crise actuelle en défendant nos emplois, les travailleurs, le pouvoir d’achat, le logement social, en renforçant les services publics, en engageant une véritable politique en faveur de la jeunesse.

QUARTIERS
Valérie Pécresse a divisé par 3 le budget pour les associations dans les quartiers prioritaires.

Prendre soin des personnes démunies

Un Fonds régional de prévention des expulsions abondera les dispositifs départementaux.

Pour limiter les hébergements à l’hôtel, nous financerons la transformation d’« hôtels sociaux » en structures d’hébergement pour les sans-abris et en foyers de jeunes actifs.

Nous investirons dans les structures de l’insertion par l’activité économique des personnes très éloignées de l’emploi.

La République en commun : lutter contre toutes les discriminations, pour la laïcité

Un Observatoire francilien des discriminations sera créé pour disposer de meilleurs outils d’évaluation, et de lutte contre les discriminations.

Fiertés en Ile-de-France : nous resterons mobilisés pour l’égalité des droits des personnes LGBT+ et pour faire une « Région sans SIDA » (prévention ciblée, tests rapides, traitements prophylactiques).

Nous soutiendrons davantage les associations qui valorisent l’apport culturel et économique que représentent les populations ultra-marines pour notre Région.

Fidèles à notre tradition humaniste de terre d’asile, nous soutiendrons les initiatives solidaires d’accueil des réfugiés.

Nous mettrons en place un Parcours pour la République et la Laïcité pour tous les lycéens.

Investir dans les quartiers en difficulté

Nous assumerons d’agir davantage dans les territoires les plus en difficulté pour rétablir l’accès au droit commun.

Nous consacrerons 5 millions d’euros par an pour soutenir le tissu associatif local qui joue un rôle essentiel dans les quartiers (soutien scolaire, ateliers linguistiques, sorties culturelles, accompagnement des femmes, soutien à la parentalité, etc.).

Un nouveau pacte rural

Nous financerons la création d’une flotte de minibus pour offrir un service de transports à la demande en grande couronne. Nous financerons l’utilisation des cars scolaires pendant les heures creuses.

Nous financerons les opérations de rénovation du bâti et de réimplantation des commerces et des services essentiels dans les centre-bourgs ruraux.

Tout le territoire francilien devra être maillé d’espaces de coworking et couvert par le Très Haut Débit pour favoriser le développement de l’activité dans les zones non-denses.

Nous soutiendrons les collectivités dans le financement des infrastructures de prévention des inondations.

Guillaume LACROIX
Président du Parti radical de gauche

Le Parti radical de gauche soutient Audrey Pulvar, parce que tout dans son programme montre qu’elle a pris la mesure des crises actuelles. Notamment sa priorité donnée à la jeunesse, pour qu’elle ait les moyens de vivre pleinement sa vie.

Découvrez le programme

Pour une région plus
juste, plus écologique

Télécharger le programme (PDF) Télécharger la version longue (68 pages)