Transformer les autoroutes à l’intérieur de l’A86 (et le Périphérique) en « boulevards urbains »

10 Avril 2021

Transformer les autoroutes à l’intérieur de l’A86 (et le Périphérique), qui fracturent la ville et sont source de fortes nuisances environnementales, en « boulevards urbains » avec des voies dédiées aux mobilités durables : bus à haut niveau de service, vélos et voitures partagées Les boulevards urbains sont définis par une réduction du nombre des voies dédiées aux voitures individuelles et par des franchissements peu espacés, à niveau et régulés par des feux, ainsi que par une vitesse maximale limitée aux alentours de 50 km/h (elle serait à moduler éventuellement selon l’heure pour optimiser les flux). Le Périphérique ayant un rayon fictif de 5 km (à comparer aux 30 km de la M25 à Londres), il n’a pas sa place si près du centre, dans une zone si dense. Sa couverture partielle serait de même envisageable afin de le supprimer tel qu’il existe actuellement.

Connectez-vous pour participer

Se connecter avec ou
Vous n'avez pas de compte ? Cliquez ici pour en créer un.