Pour une offre de formation accessible à toutes et tous

Véronique Ezratty | 11 Mars 2021

L’offre de formations professionnalisantes ou indispensables à l’inclusion n’est pas toujours en phase avec les besoins. Des personnes, y compris des jeunes, n’ont pas accès à des formations conduisant à l’emploi, ni à un emploi, ni à des aides permettant une vie décente. Des entreprises n’arrivent pas à trouver parmi les Franciliennes et Franciliens, les compétences dont elles ont besoin.

La connaissance des métiers et de la manière d’atteindre ces métiers sont un des moteurs des inégalités de destin en fonction des origines et du lieu d’habitation. Pour pallier cela, il faudrait fédérer les personnes impliquées sur ces sujets. Un institut régional pour la formation professionnelle pourrait avoir ce rôle.

Cet institut serait, entre autres, en charge des SPRO (Service public régional de l’orientation) et des PSAD (plateforme d’appuis aux jeunes décrocheurs).

Cet institut pourrait avoir pour missions : 

  • De faire un bilan des compétences nécessaires au développement économique de la région, de l’offre de formations, et l’employabilité à l’issue des formations,
  • D’encourager la mise en place des formations utiles à l’inclusion : écoles de la deuxième chance, formation à l’informatique, etc..
  • De coordonner la proposition de formations nécessaires au développement de la région,
  • Avoir un comportement proactif pour le développement d’une offre d’emplois pour les personnes ayant de fortes lacunes sur les apprentissages fondamentaux,
  • Avoir un comportement proactif pour que tout jeune de moins 18 ans qui le désire, puisse accéder à une formation professionnalisante qui lui convient.
  • De construire une représentation globale des domaines de métiers et de métiers à destination du grand public
  • D’assurer le conseil à l’orientation,
  • Rechercher, suivre et conseiller les jeunes décrocheurs,
  • Se coordonner avec les MDPH, maison départementale des personnes handicapées pour intégrer l’inclusion des personnes handicapées dans les questions globales d’accès à l’emploi et d’orientation. 

 

Véronique Gignoux-Ezratty, citoyenne engagée.