Faire de la mixité sociale et scolaire la priorité

19 Avril 2021

Si j'étais élu : J’organiserais dans chaque arrondissement des consultations afin de réunir très largement l’ensemble des acteurs (parents, chefs d’établissement, enseignants, élus), y compris ceux du secteur privé, autour de ce thème fondamental.

Les expériences précédentes ayant montrés qu’on ne pouvait imposer la mixité par le haut, je m’engagerais à soutenir toute initiative qui ferait consensus parmi les acteurs.

J’aurais une attention particulière pour les établissements les plus en difficulté. Pour éviter que les parents ne cherchent à s’en détourner, il faut qu’il soit agréable d’étudier dans ces établissements. Cela signifie qu’il faudrait établir le prochain plan pluriannuel d’investissement dans les écoles et les collèges parisiens en ayant ce critère en tête : des établissements rénovés, modernisés, propres, bien équipes, sont nécessairement plus attractifs que des établissements vieillissants.

Mais l’attractivité d’un établissement ne se limite pas aux bâtiments. Le projet porté par la communauté éducative n’est pas moins important.

Je souhaite que la Ville de Paris et la région Ile-de-France contribuent de façon particulièrement active au contrat d’objectif de ces établissements, afin de renforcer la convergence des politiques publiques mises au service de la réussite de tous les élèves (classes CHAM et CHASE, rénovation des bâtiments, projets culturels et sportifs…).

Enfin, je permettrai aux collégiens et aux lycéens de bénéficier d’un projet inter-établissements autour de la danse et de la musique, du sport ou encore de l’éloquence.

Connectez-vous pour participer

Se connecter avec ou
Vous n'avez pas de compte ? Cliquez ici pour en créer un.