Le maillage territorial

Dominique Barjou | 07 Janvier 2021

Le premier enjeu est bien celui de la desserte des territoires.

Afin de créer un maillage plus fin, correspondant à la réalité du développement des territoires, en terme d’habitat et d’activités, notamment en grande couronne, nous nous engageons à revoir le réseau des lignes de bus existantes, en lien avec les acteurs locaux et les opérateurs.
La Société du Grand Paris (SGP) devra être partie prenante, compte-tenu de l’enjeu essentiel du rabattement vers les nouvelles gares du Grand Paris Express.

La Ville de Paris a conduit des travaux similaires ces dernières années, avec la RATP et le STIF/IDFM, ce qui a abouti à une refonte quasi-totale du réseau.

A cette fin, nous créerons des « conférences de dessertes », dans chaque département et entre les départements, avec les élus locaux des villes, agglomérations, communautés de communes et départements, en associant les opérateurs et les représentants des usagers, comme la FNAUT, pour repenser les réseaux, à l’instar de ce qui a été fait sur la restructuration du réseau bus de la RATP à Paris.

Ainsi de nouvelles lignes pourraient être proposées, axées sur les liaisons intermodales et dont la gestion pourrait être déléguée aux intercommunalités.

Les connexions interdépartementales et les liaisons entre les bassins de vie et bassins d’emploi pourront être renforcées par la création d’un réseau de navettes et de bus à la demande, avec aussi une meilleure utilisation de cars scolaires pendant les heures creuses (réaffectation des bus sans public scolaire).

Nous nous engageons également à donner une réalité au prolongement des lignes M10, M12, T1 et T7 pendant le mandat.
Il est en effet essentiel de reprendre ces projets, aujourd’hui en sommeil ou retardés, pour leur conférer une réalité à moyen terme.
Bien sûr, ils mobiliseront des crédits importants, mais il sera essentiel de démontrer de manière concrète notre engagement en faveur des territoires et habitants concernés.

Nous devrons nous assurer que la SGP réalise les interconnexions avec les futures gares du Grand Paris Express.
Les « conférences de lignes » de la SGP devront développer des études et travaux à ce sujet, en prenant en compte tous les modes de déplacement, vélos et autres « engins de déplacement personnel », y compris en terme de capacité de garages ou consignes.

Dominique Barjou

À propos de

SF PS 94, Pdte conseil fédéral 94, conseillère régionale d'IDF groupe socialistes et républicains. présidente de la com Finances Administratrice IDF mobilités