Une consultation citoyenne pour construire un projet juste, ambitieux, écologique

Aujourd’hui deux visions de la région s’opposent : d’un côté le bilan d’une majorité régionale qui n’a que trop peu associé les francilien.ne.s lors de la dernière mandature, de l’autre des élus locaux d’opposition qui expérimentent des dispositifs participatifs pour améliorer le cadre de vie des francilien.ne.s.

Ile-de-France en commun fait de ses priorités le renouvellement du pacte démocratique avec les habitants. Cela passe par la mise en place d’une politique de démocratie participative ambitieuse au service d’une réelle association / coordination de l’ensemble des acteurs du territoire, seule à même d’assurer la co-construction des politiques publiques mises en œuvre.

Promouvoir la démocratie participative c’est pour nous promouvoir une démocratie du faire, une démocratie d’initiatives et d’expériences partagées, portées par une pluralité d’acteurs, reflet de toutes celles et ceux qui s’engagent sur l’ensemble du territoire : habitants, élus, acteurs économiques, associatifs, culturels. 

Les outils de consultation citoyenne mis en place au cours du précédent mandat sont peu nombreux mais même lorsque ceux-ci existent (ex : CESER, budget participatif, Conseil des jeunes) ils sont dévoyés ou peu efficients : les recommandations citoyennes ne sont pas prises en compte, la composition des instances fait systématiquement l’objet de filtres, etc.

Cette dynamique se retrouve dans le mode de gouvernance en œuvre : des relations bilatérales avec des collectivités choisies en fonction de leur couleur politique, la disparition de certains dispositifs comme les outils de cofinancement avec les départements. Ce travail non partenarial nuit à l’animation du territoire, à la coopération entre les acteurs et à l’affirmation de la région comme un espace de régulation au service des territoires.

Cette ambition que nous portons pour la région nous souhaitons la mettre en œuvre dès maintenant en associant tous les francilien.ne.s qui le souhaitent à l’élaboration de nos priorités pour la prochaine mandature. Cette démarche reposera à la fois sur cette plateforme participative et sur des outils innovants de délibération.

Nous nous opposons fermement aux tentatives de détournement des démarches de participation citoyenne qui les réduisent à de simples outils de communication. Afin de garantir l’indépendance et la transparence de notre démarche un comité de garants, composé de personnalités reconnues de la société civile et de la participation citoyenne, veillera à la bonne conduire et au respect de nos engagements démocratiques tout au long de la campagne.

Jusqu'à fin mars, chaque francilienne et francilien peut déposer ses idées, réagir à celles proposées par les autres, répondre à des sondages, ou encore poser directement ses questions sur la thématique de son choix aux élus, experts, groupes de travail engagés à nos côtés. Une synthèse et une analyse des propositions issues de la consultation citoyenne sera alors effectuée. 

En avril s’ouvrira une phase de préférendum (= donner une appréciation sur les mesures arrivées en tête) afin de recueillir, pour l’ensemble des propositions émises, l’état de l’opinion dans toutes ses nuances, moyen le plus à même d’associer toujours plus – et surtout toujours mieux – les citoyens à l’aménagement de leur espace de vie afin de parvenir à des projets acceptés par toutes et tous.

En parallèle, un conseil citoyen des solutions de 50 citoyens composé à 50% de franciliennes et de franciliens tirés au sort et à 50% de volontaires de la campagne, se réunira régulièrement tout au long de la campagne afin de travailler sur des propositions de mesures. Celles-ci porteront sur l’ensemble des politiques publiques régionales, ainsi que sur le rôle de la Région et des citoyens dans la gestion de la crise sanitaire, au quotidien.

Après 4 rencontres, ce conseil citoyen remettra à Audrey Pulvar un avis citoyen. Les experts de la campagne, les groupes de travail, des acteurs associatifs, seront mis à leur disposition et plusieurs garants issus de la société civile et des innovations démocratiques accompagneront ce conseil citoyen des solutions dans le processus de délibération et de coconstruction des propositions. Pour participer au conseil citoyen des solutions d’Ile-de-France en Commun, vous pouvez remplir le formulaire sur le lien suivant.  


Comment participer ?

Vous trouverez dans chaque atelier un espace de consultation, où vous pouvez publier des propositions et donner votre avis sur celles des autres participants.

Mais aussi des articles, sondages, et boîtes à questions pour élaborer ensemble un programme juste et ambitieux pour notre région.

Pour participer, il vous suffit de créer un compte, puis de vous rendre dans un des ateliers départementaux et/ou thématiques.