Ile-de-France en Commun marche pour le climat !

Sacha Bentolila | 09 Mai 2021

Ile de France en Commun marche pour le Climat le dimanche 9 mai !

Car le temps n’est plus aux paroles et à l’inaction mais bien à l’action et à l’ambition, Ile de France en Commun participe à la Marche pour le Climat. L’urgence est écologique mais aussi sociale et démocratique.

Face à une planète qui se réchauffe et à une injustice climatique toujours plus forte, l’action écologique du Gouvernement ralentit voire recule. La grande loi annoncée par le Président de la République a en fait accouché d’un texte sans ambition qui n’amorce pas le changement de système dont nous avons besoin. Les insuffisances et les oublis du projet de loi qui vient d’être adopté en 1er lecture à l’Assemblée sont trop nombreux pour être tous cités.

  • Rien sur la transition du secteur agricole qui représente près de 16 % de nos émissions de gaz à effet de serre
  • Rien sur la décarbonation de notre économie et la réindustrialisation verte de nos territoires qui pourraient créer des centaines de milliers d’emplois
  • Rien sur le ferroviaire alors même qu’il représente un enjeu essentiel pour décarboner nos déplacements tout en désenclavant nos territoires
  • Rien sur l’obligation de rénovation globale de tous les logements alors que le bâtiment représente près de 20 % des émissions de CO2 en France
  • Rien sur les inégalités environnementales et l’injustice climatique alors même que les plus fragiles sont les premiers touchés par les conséquences du réchauffement de la planète et de l’érosion de la biodiversité.

Cette urgence est bien sociale et écologique mais aussi et surtout démocratique. Tous les indicateurs montrent bien que notre démocratie traverse une réelle crise de confiance. Une crise de confiance alimentée par un Gouvernement qui utilise les membres de la Convention Citoyenne pour le Climat pour ensuite vider leur proposition de toute leur substance. Un Gouvernement qui a par ailleurs jugé irrecevable une grande partie des amendements déposés à l’Assemblée et qui a laissé à peine quelques jours aux députés pour discuter du texte. Un Gouvernement qui ignore encore et toujours les nombreuses mobilisations citoyennes de ces derniers mois en faveur d’une action climatique plus ambitieuse.

Tous les acteurs de l’environnement, y compris le Haut Conseil pour le Climat, sont unanimes : Le texte en l’état ne permettra pas de répondre aux objectifs climatiques de la France. Il est donc essentiel de tous se mobiliser pour inciter les Sénateurs qui vont bientôt examiner le texte à rehausser son ambition.

C’est pour toutes ces raisons et pour bien d’autres encore que nous serons présents le dimanche 9 mai prochain à la Marche pour le Climat.

Mais c’est aussi pour toutes ces raisons que nous portons un projet ambitieux pour faire de l’Ile de France, la région pionnière de la transition écologique en :

  • Instaurant la gratuité des transports en commun pour tous
  • Faisant des préoccupations environnementales le dénominateur commun de toutes les politiques régionales
  • Conditionnant les aides accordées aux entreprises de la région en fonction de leur impact sur l’environnement
  • Accélérant la rénovation énergétique des bâtiments
  • Soutenant le développement des énergies renouvelables et la réindustrialisation verte de nos territoires
  • Augmentant les aides à l’agriculture biologique
  • Protégeant les espaces naturels régionaux

La Région, cheffe de file de la transition écologique, doit elle aussi être au rendez-vous du défi écologique.

 

Sacha Bentolila

À propos de

Ecologiste engagé, socialiste et spécialiste des territoires