Hommage à Yohan Cohen, assassiné parce que Juif en janvier 2015 lors de l’attentat de l’Hypercacher

Marie Pla | 14 Février 2021

A quelques jours d’intervalle, comme un rappel sinistre de la résurgence de l’antisémitisme français, nous commémorions la mémoire d’Ilan Halimi et de Yohan Cohen, assassinés à 10 ans d’écart parce que juifs. 

“Le ventre est encore fécond, d’où a surgi la bête immonde” : les mots de Brecht résonnent à nouveau comme un avertissement. La haine des juifs n’a jamais disparu, malgré l’horreur, et se manifeste à des occurrences plus fréquentes et sanglantes. 

22% des Français-es croient dans l’existence d’un complot sioniste mondial (Ifop pour la Fondation Jean Jaurès 2018), alimentant l’antisémitisme et la violence contre les juifs.

Aux côtés de Patrick Haddad, Maire de Sarcelles, des conseiller-es régionaux Isabelle Beressi et Ali Soumaré, et d’Ahmed Laouedj, Président du PRG de Seine-Saint-Denis, Audrey Pulvar a souhaité rendre hommage à Yohan Cohen. Ce sarcellois avait tout juste 20 ans et travaillait à l’Hypercacher. 

Le 9 janvier 2015, il est le premier assassiné par Amedy Coulibaly. Il n’est pas le seul. Philippe Braham, François-Michel Saada, Yoav Hattab. Leurs noms sont à jamais liés par la haine qui leur a ôté la vie. 

Il est de notre responsabilité de nous souvenir, et de lutter, pour que l’horreur ne se reproduise plus.



Marie Pla

À propos de

Urbaniste - conception et gestion de projets en aménagement / mobilité / économie circulaire