Formation des lycéens et lycéennes

21 Février 2021

La parole est certes libérée et il est affiché partout que la honte doit changer de camp (de quand?) Je propose que des formations soient offertes aux jeunes dans les lycées (comme peut le faire le planning) pour les informer et les former aux violences sexistes et sexuelles. Il est essentiel que les stéréotypes, les croyances, les attitudes essentialisées soient analysées, déconstruits et que les jeunes filles et les jeunes garçons puissent comprendre comment fonctionnent les rapports de domination qui ont des conséquences dans la vie de la classe, de l'établissement, dans leur choix d'orientation, mais aussi dans leurs relations entre pairs afin de pouvoir s'en affranchir. L'émancipation passe vraiment par cette source d'égalité.

Connectez-vous pour participer

Se connecter avec ou
Vous n'avez pas de compte ? Cliquez ici pour en créer un.