L’extrême droite est l’ennemie de la démocratie, la preuve par l’Occitanie !

Pierre Kanuty | 26 Mars 2021

L’intrusion de nervis du mouvement royaliste Action française dans l’hémicycle de la Région Occitanie est une agression contre la démocratie. Cette organisation d’extrême droite, est depuis sa fondation anti républicaine, antisémite, xénophobe et violente.

C’est l’idéologie de ce courant politique qui a conduit l’assassinat de Jaurès.

C’est contre la violence de ses militants que s’est engagé Pierre Mendès France.

Ce sont eux qui ont participé au coup de force contre la République le 6 février 1934.

Ce sont ses leaders qui dans la presse appelait à fusiller Léon Blum dans le dos, qui n’ont pas hésité à l’agresser physiquement sans parler des diatribes antisémites de parlementaires de cette organisation à la tribune de l’Assemblée nationale.

Leurs principaux leaders se sont baignés dans la fange de la Collaboration avec les nazis.

Action Française  - RHaine, c’est bonnet blanc, blanc bonnet, car ils viennent de la même source.

Nous n’avons pas oublié comment en 1998, l’ancienne région Languedoc Roussillon avait choisi un président élu avec les voix de l’extrême droite comme trois autres régions et en Ile-de-France sans la mobilisation de la jeunesse et de la gauche, on y serait certainement arrivé.

Nous condamnons sans réserve ni retenue cette attaque. Notre soutien à Carole Delga est total dans une région où des milliers de nos compatriotes n’ont oublié ni le souvenir sanglant du franquisme qui a conduit leurs familles à traverser les Pyrénées, ni la façon donc à Figeac et à Montauban, les modèles idéologiques des dérouleurs de banderole d’aujourd’hui des Français ont payé de leur vie leur combat contre le nazisme.

Mais cette attaque n’a rien de folklorique. C’est un avertissement : l’extrême droite qui a table ouverte dans les médias, dans une banalisation de ses thèses.

Si nous devons la battre dans les urnes, il faut la battre dans les têtes. Cela passe par l’unité à gauche et par un travail acharné de conviction de nos concitoyens que seul un projet de justice sociale et démocratique est la solution. Nullement les mirages d’un nationalisme xénophobe.

Dans toutes nos régions, la gauche doit faire pack pour faire reculer l’extrême droite

Pierre Kanuty

À propos de

Depuis la Martinique à la Région, engagé pour la solidarité internationale, l'Europe, l'égalité et l'unité de la gauche.