Ecologie Transports solidarités développement économique

08 Mai 2021

L'approche que je souhaite en faire, concerne cet aspect lié aux services publics très malmenés et que la droite et le centre cherchent peu à peu à détruire depuis de nombreuses années. Bien sûr la question des services publics est nationale mais sa destruction à marche forcée maintenant est liée aux dispositions prises par l'Union Européenne. Cependant il leur est difficile de tout détruire en même temps. Aussi l'opération s'effectue en diverses étapes et progresse plus ou moins vite selon les luttes que cette destruction rencontre. La poste en Ile de France fait l'objet d'attaques répétées depuis de nombreuses années. Le 92 en 2018, 11 suppressions partielles 6 suppressions définitives prévues. La Poste ne réussit pas toutes les fois. Aujourd'hui, la Poste du 92 entame une autre étape. 4 suppressions de bureaux de poste dans le 92 sont programmées pour novembre 2021. La Direction de la Poste du 92 se réunit tous les trimestres pour analyser les économies et suppressions qu'elle peut envisager pour les mois à venir.k Elle ne s'arrêtera jamais jusqu'à la privatisation complète. On apprend aussi que dans le Val de Marne 20 communes sont concernées par 45 restrictions. De nombreuses agences commerciales de la SNCF ont été fermées ou sont menacées de l'être y compris dans ma commune. Nous avons pourtant des populations denses dans notre région et surtout dans les villes anciennes. Le regroupement des hôpitaux entre Bichat et Beaujon avec suppression de lits, de personnel et de médecins chirurgiens ne fait plus mystère. Les finances publiques profitent de la pandémie pour ne jamais ouvrir. Il faut envoyer un courrier si l'on ne fonctionne pas par internet. Les crèches publiques municipales et départementales disparaissent pour être remplacées par l'implantation du privé exemple les petits chaperons rouges dans les Hauts de Seine et Paris qui y sont de plus en plus implantés. Quant aux logements sociaux, le retard est tel que l'on se demande même si la loi ALUR peut être satisfaite dans les 10 prochaines années. Il faudra penser à de l'encadrement de loyers pour permettre à celles et ceux qui ne peuvent pas intégrer le logement social, de pouvoir se loger à un prix raisonnable et de faire une forcing sur des logements vides. Ce n'est que par un développement économique de la région avec des entreprises françaises qui ne regardent pas constamment à se vendre à des multinationales même lorsqu'elle sont innovantes et qu'il faudrait protéger lors de la

Connectez-vous pour participer

Se connecter avec ou
Vous n'avez pas de compte ? Cliquez ici pour en créer un.