Budget 2021 : la culture n’est pas une priorité de Valérie Pécresse !

Atelier Culture | 05 Mars 2021

Voté les 14, 15 et 16 décembre 2020, le budget 2021 de la Région Île-de-France s'élève à près de 5 milliards d'euros. Problème : alors que la crise sanitaire ravage les acteurs culturels franciliens, le budget Culture de la Région Île-de-France pour l’année 2021 s’établit à 109 M€, ce qui représente une baisse de 7,6% par rapport à l’année précédente.

 

Comparaisons régionales : l’Île-de-France, mauvaise élève.

L’Île-de-France est la région française à réduire le plus fortement les sommes allouées à la culture après les Hauts-de-France, dont le budget s'établit à 111,7 M€. Dans le même temps, la Région Bourgogne-Franche-Comté augmente le budget culturel de 24,8% par rapport à l’année 2020 ! Ainsi, l’Île-de-France fait figure de mauvaise élève : le budget culturel par habitant y est le plus faible (8,9€ par habitant) après celui de la Région Auvergne-Rhône-Alpes (8,3€ par habitant), dirigée par Laurent Wauquiez. Les dépenses culturelles par habitant en région Île-de-France apparaissent comparativement deux fois plus faibles que celles des Hauts-de-France (18,6€ par habitant).

 

La baisse du budget alloué à la Culture est une erreur stratégique, sociale et économique.

Pourtant, l'Île-de-France est la première région française de l'économie culturelle. En effet, le secteur de la culture emploie 300 000 personnes et dégage chaque année 21 milliards d’euros de richesse[1]. Ainsi, l’Île-de-France concentre 45% de l’emploi culturel national. En 2018, une étude de l’Institut Paris Région sur la place de la culture dans l'économie francilienne révélait que la culture représente 10% des emplois de la région Île-de-France : c’est plus que l’automobile, l’aéronautique et la pharmacie réunis ![2] Dès lors, la baisse du budget alloué à la Culture apparaît comme une erreur stratégique, sociale et économique. Dans un contexte de crise et de baisse des moyens, comment soutenir les acteurs de la création et favoriser la démocratisation culturelle ?

 

Île-de-France en Commun s’engage à construire une politique culturelle ambitieuse afin de relancer l’économie culturelle en Île-de-France !

 


 

[1] + d’infos : INSEE, « L'Île-de-France, première région française de l'économie culturelle » (2018)

[2] + d’infos : Institut Paris Région, « L'Île-de-France, première scène nationale avec 45 % des actifs de l'économie culturelle » (2018)