Audrey Pulvar aux côtés des étudiants contre la privatisation de Grignon

Nicolas Ljubenovic | 12 Avril 2021

Alors que nos concitoyens demandent de plus en plus de démocratie locale et la préservation de notre patrimoine commun, l’Etat va à rebours et décide de vendre le domaine de Grignon, sans concertation, ni des étudiants, ni des acteurs locaux.

Le château de Grignon héberge encore aujourd’hui le campus d’AgroParisTech, école devant déménager sur le plateau de Saclay. L’histoire de l’école a fait du campus un lieu reconnu dans la recherche écologique et agronomique et de ses 140 hectares une terre agricole à protéger.

Pourtant aujourd’hui aucun critère n’est présent pour protéger la biodiversité présente sur ces terres, ni préserver le travail qui y est fait pour la transition écologique. Ainsi deux des quatre projets déposés sont des promoteurs immobiliers privés !

Il existe pourtant un projet alternatif, porté par l’association Grignon 2000 et défendu par la communauté de communes Cœur d’Yvelines, et qui permettrait de concilier développement social et économique du territoire, agriculture et transition écologique.

Audrey Pulvar et Ile-de-France en Commun, aux côtés des élus locaux, soutiennent les étudiants de Grignon contre la bétonnisation et réitère sa proposition de “Zéro Artificialisation Nette” pour préserver les terres agricoles riches de la région. Nous rappelons qu’un amendement en ce sens a été déposé à la région par Ensemble, l’Ile de France, le groupe socialiste, écologiste et progressiste, amendement rejeté par Valérie Pécresse.

Pour nos terres, pour la transition écologique, avec Audrey Pulvar, soutenons les étudiants de Grignon !

Nicolas Ljubenovic

À propos de

Ingénieur en #énergie Elu socialiste et tête de liste 2020 à MaisonsLaffitte Animateur Fédéral des @JeunesSoc78