Rééquilibrer la carte des CPGE

alain platier | 21 Février 2021

Pour un rééquilibrage de l’offre de formation en lycées et CPGE en Ile de France :

Les classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE) et leur implantation sont des marqueurs importants des inégalités territoriales scolaires. Quelques chiffres :

- Sur environ 1 000 000 d’élèves d’Île de France scolarisés dans le second degré, environ 15% sont scolarisés à Paris et 85% sur les académies de Créteil et Versailles.

 - Mais sur environ 26 000 élèves de CPGE d’Île de France, 14 000 sont scolarisés à Paris soit 54% et 12 000 le sont sur Créteil et Versailles soit 46%.

Je propose de rééquilibrer la carte scolaire et les implantations de ces classes en privilégiant les lycées de zone défavorisée.

Cette mesure permettrait :

- D’améliorer la mixité scolaire et l’image des établissements « défavorisés ».

- Des internats pourraient être créés dans ces établissements pour accueillir les élèves de CPGE. Le financement de ces internats pourrait être effectué par la fermeture et la vente de quelques lycées parisiens qui n’auraient alors aucune utilité scolaire.

- Cette mesure aurait vraisemblablement une incidence sur le coût de l’immobilier à Paris en faisant chuter l’attrait de certains secteurs liés à la sectorisation des lycées.

- Surtout l’accès aux CPGE serait facilité aux élèves de l’ensemble des quartiers de la région.

Connectez-vous pour participer

Se connecter avec ou
Vous n'avez pas de compte ? Cliquez ici pour en créer un.