Mesurons, mesurons, mesurons

Valérie Tiacoh | 07 Mars 2021

Selon le site du CRIF, La Région a accordé 2,1 millions d’euros à 71 associations sur la période 2016-2020 au titre de la lutte contre les discriminations. Dont 1,1 million d'euros voté en faveur des associations luttant spécifiquement contre les LGBTphobies. Si la région porte un certain nombre d’actions en faveur de la Diversité, elle doit être explicite et transparente sur ses actions en matière d’inclusion. Au delà du soutien associatif, il est important que le CRIF procède à l’ évaluation de son niveau d’inclusion sur tous les items de l’égalité des chances et de la lutte contre les discriminations (âge, identité de genre et orientation sexuelle, handicap, vulnérabilité économique, Opinions,..). La Région s’engagera donc à mener une étude au niveau départemental et régional. Cette évaluation annuelle des actions conduites et des résultats obtenus (quantitatifs et qualitatifs) sera couplée à un baromètre régulier des perceptions des publics internes et externes. (Pour ex le baromètre des organisations inclusives de l’AFMD, l’empreinte Mixity ou l’index Moreno à venir). Les variations négatives devront faire l’objet d’un plan d’actions avec des mesures d’application immédiates. L’évaluation sera portée par chacun des départements avec un challenge positif qui se traduira par un voyage d’études pour les agents des élus primés. La Région organisera des temps de restitution devant les représentants de ses parties prenantes notamment les médias. Elle veillera également à ce que les engagements des chartes signées soient respectés. Rôle d’un Comité éthique ? Les sessions de sensibilisation aux stéréotypes pour les agents et les publics seront comptabilisées avec une étude d’impact.

Connectez-vous pour participer

Se connecter avec ou
Vous n'avez pas de compte ? Cliquez ici pour en créer un.